mardi 13 mai 2008

Israël empêche l'alimentation en carburant de la bande de Gaza,

La violation décision de la Cour suprême

• Israël bloque même l'insuffisance d'alimentation en carburant requis par le tribunal; un dommage à des services humanitaires essentiels - en violation de l'ordonnance du tribunal.

• groupes de défense des droits demande: arrêt de carburant restrictions, Stop collective La répression.

Mardi., Mai 13, 2008 - Neuf organisations de défense des droits de l'homme, israéliens et palestiniens, Israël a demandé à la Cour suprême d'aujourd'hui exigent que le ministre de la Défense arrêt restreindre l'approvisionnement en combustible dans la bande de Gaza dans le cadre d'une politique de punition collective.

Gisha - Centre juridique pour la liberté de circulation a présenté la pétition au nom de la groupes. Les groupes font valoir que depuis un 9 avril 2008, attaque sur le Nahal Oz dépôt de carburant qui a tué deux citoyens israéliens, le ministre de la Défense a réduit l'approvisionnement en combustible à dangereuses les niveaux, même au-dessous du minimum, l'insuffisance des quantités requises par la Cour suprême.

• diesel industriel pour Gaza du moteur: Israël a permis à seulement 69% de l'offre ordonnée par le tribunal - et seulement 43% du montant nécessaire - causant pouvoir des coupures de courant jusqu'à 16 heures par jour et causant une durée de deux jours de fermeture de la centrale.

Carburants pour le transport: Israël a permis à 40% de l'offre ordonnée par le tribunal - et seulement 13% du montant nécessaire, prévenir les patients de se rendre hôpitaux, les étudiants d'atteindre les études, et les travailleurs humanitaires de se déplacer.

pour les groupes électrogènes diesel, de puits, de transport: Israël a permis à seulement 25% des l'offre ordonnée par le tribunal - et seulement 15% du montant nécessaire - causant tas de déchets dans les rues, la perturbation des services hospitaliers, et le pompage de 50-60 millions de litres de matières premières ou des eaux usées partiellement traitées chaque jour dans la mer.

Les groupes de défense des droits pétition adressée au tribunal aujourd'hui sont les suivantes: Gisha - Centre juridique pour la liberté de * Mouvement Adalah - Le Centre juridique pour les droits des minorités arabes en Israël

* Al-Damer Association pour les droits de l'homme B'Tselem * - Le Centre d'information israélien pour les réfugiés Droits dans les territoires occupés de Gaza

* Programme communautaire de santé mentale * HaMoked: Centre pour la défense de l'individu * Mezan Center for Human Rights * Le Centre palestinien pour les droits de l'homme * Le Comité public contre la torture en Israël.

Octobre dernier, des droits de l'homme a demandé à la Cour suprême israélienne contre le carburant et coupures d'électricité à Gaza. En Janvier 2008 une décision largement condamné par les droits de l'homme groupes comme autorisant les châtiments collectifs, le tribunal a rejeté la pétition, mais classés l'État de fournir des quantités de carburant - les livraisons qui ont été le plus souvent bloqué depuis le 9 avril. Les groupes de défense des droits affirment que Israël, puissance occupante à Gaza, est violer ses obligations en vertu du droit international, de résidents de Gaza, qui sont empêchés de réception, sauf par l'intermédiaire de carburant contrôlée par Israël des passages à niveau.

Selon Sari Bashi, Gisha le directeur: "Il ya quatre mois, la Cour suprême israélienne a publié une dangereuse et illégale la décision autorisant les châtiments collectifs, mais exigeant «minimal» de fournitures de carburant à Gaza. Le ministre de la Défense a violé même ceux minime, l'insuffisance des commandes - avec de graves conséquences pour les résidents de Gaza. Gisha condamne les attaques menées contre des civils israéliens, les attaques qui violent le droit international interdiction de nuire délibérément des civils. Mais Israël mai pas délibérément dommages civils palestiniens en réponse, en les privant d'une importance vitale l'approvisionnement en combustible.

" Pour plus de renseignements: Itamar Shachar, Gisha Coordonnatrice des médias, 054-5737423, itamar@gisha.org; Sari Bashi, Directeur Gisha, 054-8172103; sari@gisha.org; Abou Khalil Shamallah, directeur de Al-Damer d'association, 0599-418267

1 commentaire:

نصر عبد الحميد a dit…

المدونه باللغة الفرنسية , وانا مصرى لااجيد الاللغة الفرنسية واود ان ترشدنى الى مدونتك ذات الطابع اللغوى العربى حيث ملخص ماكتب عند فى دليل مدونات العرب اثار فضولى وشغفى للقراء فى مدونتك
ولى فى الحقيقة بعض الاستفسارات عن كيفية التعامل وتشغيل المدونه باعتبارى مبتدئ
فى التعامل مع المدونات ولك خالص تحياتى
اتعشم ان يصلنى الرد فى اقرب فرصة ممكنة
وشكرا